Créez votre compte
::  Accueil  ::  Downloads  ::  Votre compte  ::  Le Forum  ::
Sommaire
 Guides
 Guides Video & Utiles
 Guides Larchiveurfou
 Telechargement
 Téléchargement
 Liens
 Connexion
 Sujets
 Rechercher
 Articles , Sujets
 Articles Archivés
 Divers
 Max Arcade
 Top 10
 Statistiques Bubu Site
 Sondages

· Outils Php-Nuke
Guides Video
· DVD vers SVCD VCD HQ
· DVD vers SVCD VCD
· DVD vers DivX 5.0.x
· Tutorial NeoDivX 9.3 avec DivX 5.0.x
· Capture Direct DivX
· Capture Mjpeg vers DivX
· Capture Mjpeg vers SVCD VCD
· AVI vers DivX
· AVI vers SVCD
· AVI vers VCD
· DVD vers DivX 5.0.x avec son AC3
· Couper un DivX ou AVI
· Graver CD 90 Mn
· DVD vers DVDR avec DVDShrink
· DVD vers DivX 5.1.1 avec AutoGordianKnot
· Augmenter ou diminuer le Son d un DivX
Anciens Articles
Lundi, 27 janvier
· Ca va...dors !
Vendredi, 20 décembre
· Ali m'a laissé baba !
Vendredi, 29 novembre
· Huston and Co.
Jeudi, 07 novembre
· Home sweet home...et les autres !
Mercredi, 06 novembre
· News du DVD
· Les Anciennes News 2000 2001

Bubu Site: Infos DVD,Cinema par Serge

Recherche sur ce sujet:   
[ Allez sur l'Accueil | Sélectionnez un nouveau sujet ]

 Vénus coiffure
Infos DVD,Cinema par SergeSerge a écrit : "

J'ai décidé ce mois-ci de mettre à l'honneur un genre un peu particulier : le porno.

Vous vous doutez bien que j'ai eu toutes les peines du monde à trouver un film X sur le satellite; je vous ferai donc grâce de mes recherches en jetant de suite mon dévolu sur "Vénus Coiffure", version coquine du gentillet "Vénus Beauté".

Tout se passe donc dans le cadre particulièrement esthétique et excitant d'un salon de coiffure. L'avantage du X, c'est qu'on ne s'embarrasse pas de préliminaires, on attaque de suite dans le vif du sujet, avec pipe, cunilingus, branlette espagnole, sodomie, éjac faciale (on n'est pas là pour déconner non plus !) voire plus si affinités... le tout torché en à peine dix minutes !

Deux minutes de répit et ça repart dans le classique, que dis-je l'indémodable, la bonne grosse pipe qui tache, et qui peut faire penser à tout un chacun qu'il faut avoir une sérieuse tendance à baver pour être actrice de porno. Puis, par un habile effet de montage, le réalisateur nous montre une autre scène de la vie ordinaire, le caractère bien trempé de deux jeunes gens pleins de fougue et d'allégresse, où le drame survient après une pénétration magistrale (et vaginale): elle, immobile et soumise, décidée à recueillir le précieux nectar dans sa bouche, voit son connard de partenaire se rater complètement, et ainsi manquer sa cible à plusieurs reprises. D'où un certain malaise naissant à partir de ce constat d'échec.

On pourrait en rester là, mais c'est sans compter sur le courage et l'abnégation des acteurs, qui, en nous reproposant une subtile branlette espagnole (ils sont pas irrités, à force ?), nous offrent une nouvelle perspective d'un scénario privilégiant incontestablement des personnages hauts en couleurs et bas en résille (désolé !).

Après la première demi-heure, le latex fait son apparition pour une séquence de sodomie, tournée caméra à l'épaule, dans l'urgence et la folie de la création,les cris réguliers mais agaçants de la dame en noir contrastant un peu avec l'impassibilité énervante du monsieur sévèrement membré.

Au bout d'une heure, c'est la déception...le héros, auquel je m'étais un peu attaché (sans que ça tourne au S.M., je rassure tout le monde), apparaît en porte-jarretelles et bas, soignant sa partenaire plus que son rang de star virile du porno.

Je lui en ai tellement voulu que je ne l'ai même pas laissé éjaculer...

Techniquement, c'est la grande classe, avec des cadrages au millimètre, une lumière et un contraste qui feraient croire que Fritz Lang n'est pas mort, un montage sans temps mort, des décors parfaits, mais, peut-être faute de moyens, quelques choix de costumes regrettables.

Le film reste quand même tout à fait recommandable, aussi abrupt et rigide qu' un "Full Metal Jacket", aussi frais et revigorant qu'un "Rox et Rouky".

"
Transmis par Larchiveurfou le 02 février 2004 à 21:36:42 CET (2368 lectures)
(Suite... | 9 commentaires | Score: 5)
 DVD Zone By Serge: Kill Bill !
Infos DVD,Cinema par SergeSerge a écrit : "Eh non, je ne réclame pas avec ce titre succinct la tête de l'homme qui sait nous faire aimer l'informatique (nan, je déconne!), mais je veux juste pointer du doigt un réalisateur surdoué qui étonne à chaque film (et c'est une chance pour lui, car il n'y en a pas tant que ça !) : Quentin Tarantino.
Comment un tel talent peut-il se mettre au service d'un genre aussi peu vendeur et aussi particulier (je sais modérer mes propos quelquefois) que les films de kung-fu.
Et quand on parle de films de kung-fu, ne vous attendez pas à des effets spéciaux "matrixiens" histoire de rendre tout ça un peu plus digeste...point du tout.
Ici, on parle du gros kung-fu qui tache, avec des références à Bruce Lee, ses combinaisons intégrales et l'absence totale de "dialogues-qui-font-chier" (autre différence avec "Matrix").

"

Transmis par Bubu le 09 décembre 2003 à 04:51:22 CET (775 lectures)
(Suite... | 1747 octets de plus | 26 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 3)
 DVD Zone By Serge: Evil Dead 2 : dead by dawn...
Infos DVD,Cinema par SergeSerge a écrit : "Une des plus grosses sorties dvd du mois d'octobre, c'est la jouissive suite de "Evil Dead", un film à petit budget qui frappait déjà fort dans tous les sens du terme.
"Evil Dead 2", c'est du bonheur à l'état brut pour tous les fans de cinéma de divertissement, dont je fais bien sûr partie...

En effet, même si les images ne s'adressent pas à tous les publics (mais, après tout, à vouloir ratisser trop large, on finit par y perdre son âme), le côté délibérément fun de l'enteprise ne peut que nous faire adhérer à l'intelligence évidente de Sam Raimi.
Le film est donc un des meilleurs du genre, parce qu'il sait bousculer les règles établies et usées par Wes Craven, Tobe Hooper, Dario Argento et consors...
Pire...il s'en amuse.
De plus, il ne suffit pas de saluer la mise en scène toujours très inventive de Sam Raimi : il faut avouer que son ami de longue date et acteur-fétiche (il fait d'ores et déjà partie de la distibution de "Spider-Man 2" prévu pour 2004) Bruce Campbell est un extraordinaire personnage de cartoons, avec un goût pour le masochisme que ne renierait pas De Niro.
On comprend ici toute la signification de l'expression "film-culte" : un film que l'on peut revoir plusieurs fois, avec le même plaisir, et ce sentiment particulier de relative intimité avec l'oeuvre.


"

Transmis par Bubu le 24 octobre 2003 à 13:55:02 CEST (1275 lectures)
(Suite... | 2204 octets de plus | 19 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 4.5)
 DVD Zone By Serge: Jean-Paul II metteur en scène...
Infos DVD,Cinema par SergeSerge a écrit : "Après avoir vu "Phone Game" de Joel Schumacher, deux options s'offraient à moi : aller vomir un coup, ou bien, plus sobrement, justifier mon dégoût de ce type de cinéma dans les colonnes désormais incontournables de Maître Bubu.
Comme vous pouvez le voir, j'ai opté pour l'article, aussi emporté et brouillon puisse-t-il être.

"Phone Game", c'est avant tout un scénario convenu appuyé par une mise en scène tape-à-l'oeil, le tout légèrement assaisonné d'interprètes de qualité (ouf !).
En gros, un attaché de presse égoïste, menteur et coureur de jupons (un mec, quoi !) se retrouve dans une cabine téléphonique en proie à un sniper qui lui fait la morale (demande pardon ou je te tue).
Ce sniper se trouve donc dans la position du curé (cherchez pas, ce n'est pas dans le kama-sutra), confesseur puis juge, justicier d'une idéologie d'un autre temps, mais surtout symbole d'une nation toute entière gangrénée par cet intégrisme judéo-chrétien qui, non content de pourrir leurs existences, s'attaquent de plus en plus aux nôtres via leurs médias...
On est ici très proche d'un discours du Pape (ils font même bouger la caméra pour faire croire que c'est lui qui filme).
Cela dit, je crois avoir bien retenu la leçon, Mr Schumacher : tu ne mentiras point, tu aimeras ton prochain, et il faut pas tromper ta femme, parce que c'est pas bien...
Evidemment, le pardon étant à la fois une valeur sacrée dans la religion et une excellente manière de torcher une "happy end", il ne s'en est pas privé le bougre !
Tout ça emballé dans un paquet de 1h17mn (je vous jure que je n'ai pas vu le temps passer).


"

Transmis par Bubu le 09 octobre 2003 à 14:14:42 CEST (1408 lectures)
(Suite... | 2081 octets de plus | 3 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 0)
 DVD Zone By Serge: Olé !
Infos DVD,Cinema par Sergeserge a écrit : "Après avoir vu "Parle Avec Elle", j'ai tout de suite pensé que j'étais certainement passé à côté d'un très grand metteur en scène pendant de années.
Oui, je sais, ce que Pedro Almodovar a fait jusqu'à maintenant est loin d'être négligeable (pour rappel, "Talons Aiguilles", "Attache-moi"...), mais je pensais simplement que c'était, un peu comme le cinéma asiatique, trop éloigné de ma culture pour que je l'apprécie pleinement.
Et c'est une erreur de plus à mon actif, ses derniers longs métrages étant de vrais hymnes à la vie, à l'amitié, au respect, à la tolérance (on devrait d'ailleurs en envoyer une ou deux copies à quelques membres de notre gouvernement bien-aimé).
Almodovar est un cinéaste d'une sensibilité et d'une intelligence extrêmes, car les sujets abordés dans "Tout sur ma mère" et "Parle avec elle" sont dangereux, difficiles à aborder.
Il les traite avec beaucoup de discernement, mettant en perspective les travers de notre société déshumanisée, en laissant de côté les problèmes purement ibériques.
C'est un peu comme Candy, on s'amuse, on pleure, on rit, et on se rend même compte que l'art dans toute sa finalité est là, devant nous, touchant, esthétique, et jamais vain.
"
Transmis par Bubu le 06 juillet 2003 à 17:13:28 CEST (1467 lectures)
(Suite... | 1327 octets de plus | 4 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 0)
 DVD Zone By Serge: Coup de coeur !
Infos DVD,Cinema par Sergeserge a écrit : "Il y a des films que l'on qualifie volontiers d'inclassables. C'est pratique, ça évite de se poser trop de questions et ça permet d'en parler sans à priori par la suite.
Mon dernier coup de massue cinématographique s'appelle "Punch-drunk love", titre qui tendrait à nous faire passer ce petit bijou pour une de ces niaiseries romantiques hollywoodiennes voulant nous faire croire à un monde fait de Mickey et de Minnie.
Or, quand on voit le film de Paul Thomas Anderson (réalisateur des déjà très bons "Boogie Nights" et "Magnolia"), on se surprend à penser tour à tour à des références comme "After Hours" de Scorsese, "The Party" de Blake Edwards, "Jackie Brown" de Tarantino, puis en vrac Chaplin, Tati, Gilliam...
Prix de la mise en scène au dernier festival de Cannes, "Punch-drunk Love" est une comédie déjantée qui fait rêver par son invention permanente, son ton habilement décalé, sa galerie de personnages finement croquée...
Difficile pourtant de se projeter dans le personnage d'Adam Sandler, tant il est loin du héros de cinéma conventionnel.
Mais il y a finalement un peu de chacun de nous en lui. Nos lubies agaçantes, nos craintes ridicules, notre agressivité quasi-permanente, cette défense que l'on pense obligatoire pour pouvoir vivre en société, en oubliant peu à peu d'être soi-même.
"Punch-drunk Love" nous apprend que notre premier devoir est de communiquer.
Et l'on ne peut que remercier Paul Thomas Anderson de faire passer ce message avec autant de légèreté et de brio.


"

Transmis par Bubu le 06 juillet 2003 à 17:13:02 CEST (1325 lectures)
(Suite... | 1716 octets de plus | 7 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 5)
 DVD Zone By Serge: Frida
Infos DVD,Cinema par SergeDès la première image, ce sont les couleurs éclatantes du Mexique: murs bleu pervenche et chiles écarlates, vert assaillant des cactus, fonds chocolats piqués de grenade. Au son rythmé des guitares. Nous sommes avertis que dans ce pays, la vie ne peut être que passion.
Et Frida jeune et belle, dévore cette vie. Nous ne la connaissons pas encore, mais ses larges sourcils nous la livrent, forte et exaltée, entière. Des sourcils un peu indiens, un peu masculins, prêts à se froncer d'amour et de souffrance, d'ombre et de lumière.
Son terrible accident sera malheur corporel et source de son œuvre, ombre et lumière.
La rencontre de Diego fera la flamme de sa vie et le vide de la désillusion, ombre et lumière.
Une ombre ocre rouge, une lumière bleue et dorée.
Et la vie de Frida se déroule, chapitre par chapitre, un peu trop linéaire peut-être : la peinture, Diego, l'accident, l'idéal communiste omniprésent, les amis artistes, l'alcool, Diego, la souffrance physique couchée sur les toiles, Trotski, l'attache à la famille, les couleurs du Mexique, l'espoir toujours déçu de la loyauté de son éléphant, le souci inquiet de son talent d'artiste.
Cette vie folle, exceptionnelle, tourmentée et souffrante, ne pouvait être montrée par un cinéma documentaire, plat, trop édulcoré; même et surtout avec une reconstitution parfaite du décor, des costumes, des bijoux, des plats … Le tout en langue anglaise ! Avec une Frida un peu trop belle. Le film parle peu du supplice physique de Frida, pourtant fondement de son œuvre. Il fait complètement l'impasse sur la revendication de son "indianitude", pourtant essentielle pour elle, mais certes politiquement incorrecte pour le cinéma américain.
Ce qui sauve le film, c'est l'amour qu'il montre pour le pays et tous ses personnages, amour si bien souligné par la musique, les chants magnifiques. Ce qui sauve le film, c'est la belle liberté qu'il prend tout à coup, cassant le défilement linéaire, en animant les toiles de Frida par des incrustations surréelles, en insérant des montages animés – les chirurgiens-squelettes à la mexicaine opérant Frida – , en envoyant Diego-King Kong grimper au sommet de l'Empire state building pour enlever sa Frida avec sa grosse patte. On frise le surréalisme qui a tant inspiré Frida.
¡ Viva la libertad de este cine !
Qu'aurait été le film sans les directives et les pressions des producteurs de Miramax ?

Transmis par Bubu le 07 juin 2003 à 18:38:55 CEST (1298 lectures)
(Suite... | 12 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 0)
 DVD Zone By Serge: And the Oscar goes to...
Infos DVD,Cinema par Sergeserge a écrit : "Eh bien oui, la sacro-sainte réunion du tout Hollywood a bien eu lieu la nuit dernière, avec tout de même une atmosphère assez étrange (guerre oblige).
Six Oscars pour Chicago, que je n'ai pas vu, et que je ne puis donc critiquer.
Par contre, j'ai vu "Gangs Of New-York", qui n'a eu aucune récompense, alors que celles de meilleur réalisateur et de meilleur acteur (pour Daniel Day Lewis) auraient été tout à fait logiques.
Ceci dit, ce vol manifeste se fait au profit du "Pianiste" de Polanski, que j'ai adoré...
Bravo donc à Roman Polanski et Adrien Brody pour leurs statuettes dorées.
En ce qui concerne Nicole Kidman, j'avoue ne pas comprendre les votants.
En effet, "The Hours" est remplis d'acteurs et d'actrices qui font des numéros absolument impeccables :
alors pourquoi choisir celle qui apparaît le moins à l'écran, avec de plus un rôle qui n'a pas la difficulté de ceux de ses collègues (décidément, je suis fou de Meryl Streep !) ?
A cause de sa prothèse nasale ?
Enfin, Oscar de la meilleure chanson pour cet abruti d'Eminem...no comment !
Et pour finir, l'Oscar du meilleur documentaire attribué à Michael Moore pour "Bowling For Columbine" m'a permis d'éviter une somnolence précoce (l'allocution d'Adrien Brody était tout aussi forte).
Ah oui, j'oubliais...les gens qui présentaient la cérémonie sur Canal+...c'était la première fois qu'ils étaient à l'antenne ou quoi ? "
Transmis par Bubu le 26 mars 2003 à 20:39:54 CET (1279 lectures)
(Suite... | 13 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 0)
 DVD Zone By Serge: Alfred Hitchcock présente...
Infos DVD,Cinema par Sergeserge a écrit : "Je profite de la formidable promotion d'Universal sur ses dvd d'Hitchcock (2 dvd pour 20€) pour vous forcer un peu la main (qui ira automatiquement chercher la carte bleue).
On souligne souvent le côté rigoureux de la mise en scène de Sir Alfred, mais on oublie parfois de signaler l'inventivité dont il savait faire preuve.
L'exemple le plus frappant peut être l'impression de vertige de "Sueurs Froides" ("Vertigo") excellemment simulée.
La collection Hitchcock d'Universal est donc hautement recommandable à quelques exceptions près ( "Pas De Printemps Pour Marnie" et "Les Oiseaux" sont recadrés).
Les immanquables sont "Sueurs Froides", "Fenêtre Sur Cour" et "Psychose", les autres se contentant de l'excellence...
J'en profite pour signaler aussi la sublime édition de "La Mort Aux Trousses" que l'on peut trouver à bas prix sur le net et l'édition très moyenne de "Soupçons", pourtant assez chère.
Allez donc comprendre...

"

Transmis par Bubu le 26 mars 2003 à 20:38:46 CET (1292 lectures)
(Suite... | 1133 octets de plus | 5 commentaires | DVD Zone By Serge | Score: 0)
 From Las Vegas to New-York...
Infos DVD,Cinema par Sergeserge a écrit : "S'il est un réalisateur qui crée l'événement en ce début d'année 2003, c'est bien Martin Scorsese.
Après avoir finalement réussi à sortir son "Gangs Of New-York" avec un montage qui satisfaisait ses producteurs, le voici dans la course aux Oscars...
Ce montage cinéma de 2h46 sera, je l'espère, revu et corrigé par le maître en personne, pour nous livrer en dvd sa version de plus de 3h30 initialement prévue.
En effet, si le film est époustouflant de virtuosité, on sent par moment que la narration est un peu abrupte, et que Scorsese met toute sa science du 7ème art en action pour faire passer un maximum d'émotions et d'informations en un minimum de temps.
La qualité du film reste tout de même largement au-dessus de la production hollywoodienne moyenne.
Ce montage perd certainement en intensité dramatique ce qu'il doit gagner en nervosité.
Le dvd nous en apprendra assurément plus sur les sacrifices concédés par Scorsese à ses producteurs.
Il serait injuste de parler du metteur en scène en oubliant le casting.
Di Caprio, comme d'habitude, est très à l'aise et parfaitement crédible dans son rôle (ce qui est déjà pas mal !).
Mais quelle formidable idée d'être allé chercher Daniel Day-Lewis pour jouer le rôle de Bill The Butcher !
Ce mec-là est vraiment un acteur de génie, incarnant à la perfection son personnage !
Donc, je récapitule pour ceux du fond qui n'écoutaient pas, allez voir ce film, on en sort quasiment K.O., ivre d'images pleines du sens qu'on est prêt à leur donner, fasciné par la naissance d'un pays dont on rêve tous un peu...
En cette période où la tension politique entre Paris et Washington est plus que vive, il est bon de rappeler que notre rêve américain à nous, Français, existe bel et bien, mais que l'asservissement du monde arabe ne fait pas partie de ce rêve...
Pour en finir momentanément avec Scorsese, il faut quand même rappeler que peu de ses films ont eu droit à des éditions dvd dignes d'éloges.
Le plus indispensable de tous est certainement "Taxi Driver", à une époque où De Niro était acteur, et non comique troupier.
"Casino" va bientôt le rejoindre dans les achats obligatoires avec une édition très prometteuse de 3 dvd, avec le son DTS et un documentaire sur le metteur en scène.
Enfin, il faut aussi rendre hommage à l'amour que Martin Scorsese porte au cinéma ainsi qu'à son érudition.
Ce sont ces qualités qui ont sauvé des méfaits du temps nombre d'oeuvres restaurées depuis avec les moyens qu'elles méritaient.

"

Transmis par Bubu le 18 février 2003 à 00:30:36 CET (1251 lectures)
(Suite... | 2841 octets de plus | 6 commentaires | Score: 0)


16 articles archivés (2 pages, 10 affichés par pages)
[ 1 | 2 ]
News sur le Bubu Site
Guides Video & Utiles
Les guides et Tutoriaux enfin classé dans ze news site...
Compteur de Visites



Downloads
la section Downloads est disponible avec tout plein de logiciels utiles.
Top 10 des Clics
les 10 meilleurs Actions du moment !!!
Info Utilisateur
Bienvenue anonyme


Surnom/Pseudo

Mot de Passe


Code
Enter Code

Enter Code
 

Adhésion

 · Nouveaux

0

 · Hier

0

 · Tous

1920


Dernier 3 Membres
 01:Dec 23, 2011francool
 02:Dec 16, 2011virenta
 03:Dec 03, 2011toto2

Public en ligne

 Visiteurs (100%)

9

 01: 46.229.168.XXX  02: 46.229.168.XXX  03: 46.229.168.XXX  04: 46.229.168.XXX  05: 85.214.238.XXX  06: 201.182.70.XX  07: 80.233.149.XX  08: 3.214.184.XXX  09: 46.229.168.XXX

 Membres (0%)

0

 Total online

9


Records de connections

 · Total

61

 · Membres

0

 · Visiteurs

61


Total des Hits
 · Aujourd'hui

134

 · Hier

656

 · Total Hits

1391980


Moyenne des Hits
 · Par heure

10

 · Par jour

192

 · Par mois

5,873

 · Par an

73,262


Server Heure
 · Heure

02:38:50

 · Date

05/07/20

 · Zone horaire

GMT + 1

Top 10 Downloads
· 1: Pack Codecs et Filtres DivX 5.2.x - K-Lite Mega Codec Pack
· 2: Pack Codecs et Filtres DivX 5.0.5b
· 3: Virtual Dub 1.5.4 fr
· 4: NeoDivX 9.3
· 5: Profils Tmpeg Bubu
· 6: SVCD Calculette + Pack Dll VB6fr
· 7: DVD2AVI 1.86 OGO
· 8: DivX Calculator
· 9: Smart Ripper
· 10: Clad DVD Xp
Top 10 Liens
· 1: Digital 16-9
· 2: 2B Calvi
· 3: Christophe Fantoni The Site
· 4: France Express Map
· 5: LarchiveurFou
· 6: Moteur de Recherche
· 7: Game Copy World
· 8: Media Video
· 9: CDcovers
· 10: StefLeFourbe Site
Web site engine's code is Copyright © 2002 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
Page Générée en: 0.136 Secondes

:: Aeolus phpbb2 style by Cyberalien :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::